News

...

Le corps dans le décor.
Des cartes postales réalisées à la suite d'ateliers à la maison d'arrêt de Besançon avec l'association Prunelle et Anaïs Eberspecher.

...

Le scotch fait un bruit lorsqu’ on l’enlève, il se déchire de la surface sur laquelle il était collé.

Dans cette oeuvre le spectateur est placé au cœur de ce déchirement, dans une certaine dilatation de la limite, entre ce qui l’entoure - le support et la moitié de la peinture marquant des lignes droites - et ce que lui-même entoure – les scotchs déplacés et réinstallés autour d’un sac pendu au milieu de la pièce, l’autre moitié de la peinture.

...

PEAU

La peau est un sac d’O la peau est une interface
La peau est un espace psychique sur une limite physique
La peau est ce qu’il y a de plus profond

L’oeil est à l’extérieur, parfois à l’intérieur
Rarement, voire jamais à la limite.

L’oeil fait le point,
La peau colle à ce qui colle
à l’uaep,
dedans, dehors.

...

Ce n’est pas l’espace
Mais bien le nombre de tours
Qui définit le lieu du rituel

D’un sacrifice
Où rien ne meurt
Nous rêvons le monde absorbant.

(Extrait du Monde absorbant.
Recueil de textes – 2002)

Pages

S'abonner à RSS - News